L’ART EN COURS 

Manifeste du collectif artistique 

Collectif d’artistes aux compétences complémentaires,

Sons, Images et Paroles.

2015

En 2003, nous décidions de rassembler nos compétences et nos savoirs faire au sein d’un collectif artistique pour pouvoir créer, collectivement.
Aujourd’hui c’est le savoir-être que nous continuons de développer
savoir-être au monde
savoir être soi. 
Nous cultivons le vivre ensemble
sous l’unique condition que chacun puisse trouver, prendre et assumer sa place, librement.

  • A force d’expériences et d’observation (de la scène conventionnée au squatt, de l’école maternelle au milieu médico-social et sanitaire,…), il nous est aujourd’hui nécessaire de reconsidérer l’acte artistique, la place et la posture de l’artiste, et donc son rapport au public et ainsi de changer les repères culturels dus à un héritage historique à conscientiser.
  • aujourd’hui plus que jamais les logiques économiques et financières en place glissent vers des radicalisations gestionnaires mortifères.
  • Les notions de rentabilité, de communication et d’apparence tendent à imposer un comportement unique au détriment de l’émergence de pensées originales et individuelles.
  • Il est urgent de (re)placer l’humain au centre des préoccupations collectives, à la base de la création, et de considérer l’acte artistique et la proximité que l’on peut avoir avec, comme essentiels dans et pour un équilibre social et donc sociétal…
  • Soucieux de l’accès à l’œuvre et de la place donnée aujourd’hui au public quand il s’agit de création, nous préférons permettre au public d’être acteur, co-responsable de la création, alors partagée. Nous travaillons ainsi au croisement de l’action artistique, de l’installation et du spectacle vivant et développons « l’art en cours » dans lequel le public et/ou son environnement deviennent vecteur de création.
  • Nous souhaitons faire et réfléchir l’acte artistique et le processus de création avec non pas en premier plan la question de l’esthétisme conventionnel mais bel et bien celle de l’humain… Ainsi nous repositionnons le public au cœur de la création afin qu’il ne soit plus un simple consommateur et qu’il re-fertilise la culture.
  • Nous préférons les postures permissives à celles directives.
  • Porteurs de savoir-faire, liant social, liens culturels, nous nous faisons passeurs de savoir-être, et privilégions le créer-avec plutôt que le créer-pour.
  • Non détenteurs d’une vérité esthétique à suivre, nous recréons sans cesse des espaces de langages et réinventons des dispositifs d’expressions artistiques axés sur la pratique.
  • Accompagnateurs bienveillants, révélateurs, nous défendons le partage de compétences, de sensible(s), des savoirs, au service de créations collectives.
  • Nous veillons à ce que la beauté et la poésie restent une simple succession d’instants à partager entre plusieurs, dans le présent.
  • Nous regardons et écoutons la chose réelle, l’observons et l’interprétons, sans la juger, ni la modifier… Le réel peut se tordre.
  • Nous réinventons sans cesse, ensemble, des vérités éphémères et collectives, comme des photographies continues d’un réel existant par le simple désir de créer.
  • Nous laissons le droit aux différents regards, aux différentes écoutes de s’exprimer, sensiblement.